La Française est . . . Brigitte Bardot

Sa moue boudeuse et ses grands yeux charbon ont conquis toute une génération. Pour ma part, elle est synonyme de liberté et de féminité : laissez-moi vous raconter Brigitte Bardot.

Sa naissance :
28 septembre 1934 à Paris
Son film culte :
Et Dieu… créa la femme (1956, par Roger Vadim)
Son combat :
lutter en faveur du droit des animaux
Son lieu phare :
La Madrague, maison de campagne devenue son refuge

Brigitte est . . . Belle

Brigitte Bardot, c’est en premier lieu un physique à damner les saints. Sa beauté réside dans la complexité des émotions qu’elle renvoie : parfois femme-enfant naïve, parfois femme fatale, elle se révèle au monde avec cette insouciance sophistiquée qui inspirera les plus grands. Muse de Gainsbourg avec qui elle chante notamment le lascif « je t’aime moi non plus », elle sera également le modèle du sculpteur Alain Gourdon pour son buste de Marianne audacieux et provocateur.

Brigitte est . . . Provocante

« Elle fait ce qui lui plaît, et c’est cela qui est troublant ». Ces mots de Simone de Beauvoir résument à mes yeux la magie BB. Soutenue par les mouvements féministes de l’époque, Brigitte Bardot prend un malin plaisir à briser les tabous encore nombreux dans les années 1960. La scène du film culte Le Mépris, où elle repose entièrement nue sur un lit est alors un véritable scandale. Invitée à l’Elysée par le général de Gaulle, elle viendra vêtue d’un costume de Hussard alors même que le pantalon y était interdit pour les femmes.


Brigitte est. . . Libre

Brigitte Bardot, c’est un souffle de fraîcheur, insaisissable. Elle se marie d’ailleurs quatre fois. A 38 ans, elle arrête d’elle-même sa carrière d’actrice pour se consacrer à la cause animale depuis son refuge, la Madrague. BB a inspiré de nombreuses femmes et jeunes filles, jusqu’à Marylin Monroe qui dira d’elle « Je l’adorais, la regardais, fascinée. J’aurais voulu être « Elle », avoir sa personnalité et son caractère ». Aujourd’hui encore, Brigitte Bardot inspire, notamment par son style : marinière à fines rayures, foulard à carreaux Vichy dans les cheveux, larges jupons…et ballerines rouges !



Adopter le style BB :
Pour un style BB contemporain, on adopte : les ballerines Varengeville Panthère rouges ! C’est en effet grâce à elle que nous devons l’essor de cette chaussure à la fois féminine et confortable, autrefois assimilée uniquement aux danseuses.

Pour en savoir plus sur Brigitte Bardot et ses ballerines :
Brigitte Bardot